Athena s'apprêtant à écrire
Athena getting ready to write

A T H E N A


Descartes

Les Passions de l'Âme

Table des matières

 

Les Passions de l'Âme (html)
Les Passions de l'Âme (rtf)

Méditations métaphysiques (html)
Méditations métaphysiques (rtf)

 

 

 

CXXIII - Pourquoi on ne pâme point de tristesse.

            Il semble qu'une grande tristesse qui survient inopinément doit tellement serrer les orifices du coeur qu'elle en peut aussi éteindre le feu; mais néanmoins on n'observe point que cela arrive, ou, s'il arrive, c'est très rarement; dont je crois que la raison est qu'il ne peut guère y avoir si peu de sang dans le coeur qu'il ne suffise pour entretenir la chaleur lorsque ses orifices sont presque fermés.