Bulletin d'information SGAM 2 (1984), p. 12

MIXITE ET STRASHIMIRITE DE CAP GARONNE

Pierre Perroud

Plusieurs collectionneurs sont intéressés par les minéraux du célèbre site de Cap Garonne, Var, France. De nombreuses publications ont vu le jour au sujet de cette mine et, chaque fois, la liste des espèces repérées à cet endroit s'allonge.

Peut-être serez-vous intéressés par les deux minéraux suivants que nous avons déterminés au cours de l'année 1983 et qui ne semblent pas encore avoir été signalés à Cap Garonne.

Mixite
La mixite se présente en cristaux aciculaires, de section hexagonale, semble-t-il, groupés en beaux agrégats radiés de couleur vert émeraude, vert émeraude pâle, vert pâle, vert bleu. C'est un arséniate hexagonal de cuivre et de bismuth de formule:
BiCu6(AsO4)3(OH)6.3H2O
La détermination a été faite aux rayons X: les diagrammes de poudre ont été obtenus à l'aide d'une caméra Guinier-Hägg.
D'autre part, Halil Sarp, du Museum de Genève, a procédé à une analyse qualitative par dispersion d'énergie. Cette analyse montre la présence de Cu, As, Bi et de très peu de Ca et de Fe. La présence de bismuth est donc vérifiée.
On trouve ce minéral sur une matrice quartzeuse de couleur grisâtre à brun rouille. Une fois je l'ai trouvé en cristaux aciculaires vert émeraude pâle sur une croûte massive réniforme vert émeraude foncé (les deux diagrammes étant identiques). Il est parfois proche de cristaux à peu près cubiques qui ressemblent à de la pharmacosiderite.

Mixite
Forme d'une touffe de mixite

Strashimirite
Ce minéral se présente en plaquettes étoilées, en agrégats d'aspect altéré de cristaux très fins, aplatis, d'éclat micacé. La couleur varie de l'in­colore au vert pâle en passant par le blanc et le vert-blanc. C'est un arséniate monoclinique de cuivre qui a pour formule: Cu8(AsO4)4(OH)4.5H2O
La détermination a été faite aux rayons X: le diagramme de poudre a été obtenu à l'aide d'une camera Guinier-Hägg.
Sur l'échantillon analysé la strashimirite se trouve mêlée à de l'olivenite, Cu2AsO4(OH), en très fins cristaux blancs. On note aussi la présence de chalcophyllite, vert émeraude intense, de formule Cu18Al2(AsO4)4(SO4)3(OH)24.36H2O et de parnauite,  en cristaux carrés bien idiomorphes, de formule Cu9(AsO4)2(SO4)(OH)10.7H2O.
Des données complémentaires peuvent être trouvées dans les manuels de minéralogie étant donné que ces minéraux ne sont pas exceptionnels.

strashimirite
Forme d'un agrégat de strashimirite

[Publications P. Perroud]

mlevy

[Athena] [Athena Mineral search]  [Ore Deposits]
Send comments on page to mail_pp_unige
Copyright © 1982, 1994, 2013 - ATHENA - Pierre Perroud. All Rights Reserved.