Bulletin d'information SGAM 2 (1985), pp. 10-11

OÙ? (ou où trouver des minéraux?)

Pierre Perroud

     Une question revient sans cesse dans les conversations des minéralogistes. "Où?"
     D'où vient ce minéral que j'ai acheté hier et dont l'étiquette est incomplète? Où se trouve ce fameux gisement que tu as exploité avec tant de réussite? Où est la région d'accès facile, riche en grands cristaux limpides, sans défaut et qui s'extraient d'eux-mêmes des fissures grâce au "sifflement pétrobolique" des minéralogistes initiés? Où donc trouve-t-on l'or quand on cherche la pyrite?
     Je ne vais pas révéler tous les secrets de Li Che-tchen, de Théophraste ou d'Agricola mais je vous livre tout de même quelques indications qui vous permettront, chers Argonautes, d'organiser des expéditions fructueuses.
     La récolte terminée, il faudra placer les minéraux dans des endroits judicieusement choisis afin qu'ils se sentent bien chez eux et ne vous fassent pas "la tronche" à longueur d'année. Je vous donne donc pour chaque groupe de pierres, des indications vitales d'entreposage.

Pierres de bibliothèques
     On trouve assez facilement la PROUSTITE à Combray tantôt en flânant du côté de Guermantes tantôt en se promenant du côté de chez Swann. Les haies d'aubépines sont un indice particulièrement sûr et les jeunes filles en fleurs auront du plaisir à vous y conduire. Certains prétendent qu'ils ont trouvé ce minéral à Sodome et à Gomorrhe sur les indications d'un baron; mais, que de temps perdu dans leur quête!
     J'ai remarqué la CERVANTITE une seule fois, près d'un moulin; c'est ma dulcinée qui avait glissé, dans ma manche, un billet sur lequel figuraient les coordonnées de ce gisement ensoleillé.
     Si vous fouillez dans le Hirschgraben à Frankfurt am Main, il est possible que vous découvriez la GOETHITE. Celle-ci apparaît parfois, aussi, sous les marguerites ou dans les entrailles de certains poissons: les lottes; mais dans ce cas il faut tout un siècle de lumières pour la dénicher.

Pierres de cuisine
     Il n'y a pas de tréma sur la ROSTITE. Il doit falloir ajouter celui-là avec les oignons lorsqu'on ouvre les sachets d'aluminium dans lesquels ce minéral est conservé. Il paraît que certains alchimistes en font eux-mêmes.
     La LIEBIGITE se vend aussi en sachets dans les supermarchés. Elle est destinée aux amateurs de potages.
     Quant à la RABBITTITE, elle gît parfois, en tristes morceaux éparpillés, dans une sauce chasseur.
     Dans les cuisines des auberges de montagne, on trouve une grande variété d'espèces nourrissantes. Le BERGBUTTER enrichit les épinards. Le BERGMILCH garde un goût de tétine. Le BERGMEHL, c'est la même chose que le Bergmilch mais en poudre: on en exporte beaucoup vers le tiers monde car il est beaucoup plus sain que le lait des négresses; la variété destinée aux rêveurs s'appelle MONDMILCH. Le BERGFLEISCH doit être passé à l'attendrisseur car il est très fibreux; on le barde souvent de BERGLEDER. On peut aussi mettre la main sur des BERGEIER: grâce à eux on est enfin sûr que, de la poule et de l'oeuf, c'est ce dernier qui est apparu en premier.
     Vous le voyez: la montagne nourrit généreusement les minéralogistes; à moins qu'il ne s'agisse des réserves de guerre du Département Militaire Fédéral.

Pierres de salles de bains
     L'HETAÏRITE se trouve en général sur les trottoirs, plutôt dans les régions chaudes. Certains l'ont signalée dans les chantiers, près des grues. En général elle se vend cher et se conserve peu de temps. Parfois elle est associée à la VENERITE qui a tendance à s'écailler.
     Peut-être trouve-t-on de l'APHROCHALCITE et de l'APHRODITE à Cythère. Beaucoup de recherches sont restées impuissantes. Il paraît que Botticelli donne des idées aux durs qui quêtent toujours. Certaines agences en proposent; d'autres prétendent en importer directement de Thaïlande. Les formes des cristaux parfaits nous laissent parfois rêveurs.
     La STERCORITE n'est pas de la même famille que la DURANUSITE mais elles fréquentent les mêmes paragenèses. Les gisements sont indiqués dans les oeuvres de Swift, de Sade, de Freud. Mais attention aux maladies! "Suppositons" que vous en attrapiez une ... alors il faudrait faire tout un tango pour aller consulter Marion Brando.

Pierres de cave
     Dans la liste alphabétique des minéraux, on trouve, côte à côte l'IRANITE et l'IRAQITE: les frères ennemis! La recherche de ces deux espèces est suspendue. D'habitude elle se fait en tapis volant, mais il faut attendre que le parfum des roses de Chiraz remplace celui des fils de l'imam pulvérisés sur les champs de mines.

Pierres de niche
     On attrape la RENARDITE avec des pièges moyenâgeux en vente dans les quincailleries de province ou que l'on découvre dans de vieux catalogues de vente par correspondance tels que "Manufrance" ou "Le Chasseur français".
     La COYOTEITE vient d'être repérée à cause de ses curieux hurlements. Comme elle semble mobile, on peut la suivre à la trace dans les déserts américains.

Pierres (malchanceuses) de dévaloir
     L'ARIZONITE a été déchue de son titre; c'est une TURQUOISE! Les Ottomans l'emportent sur les cow-boys. Pas besoin de ruser comme des Apaches ou des Hopis pour la dénicher; mais il faut tout de même faire tout un bazar pour la trouver à Constantinople ou à Izmir!
     Idem pour la TEXASITE: la zaratite l'a emporté; est-ce une revanche hispanique pour effacer le souvenir de la province confisquée en 1845?
     L'ARMENITE a été rayée de la carte. Impossible d'en trouver; ou alors peut-être quelques traces à Orly.
     Même mésaventure pour la BOLIVIANITE qui a fondu comme le sucre et pour la CHURCHILLITE qui est partie en fumée.
     J'ai souri le jour où j'ai appris que la MUSSOLINITE n'était, en fin de compte, que du talc. Comme dit la Bible: tu es poussière et tu retourneras poussière! Même les plus durs! Où la trouve-t-on? sous les fesses des bébés, bien sûr, mais en mélange ... qui se ressemble s'assemble!
     En ce qui concerne les minéraux "malchanceux", je regrette que l'AGRICOLITE ait été détrônée par l'eulytite. Agricola, le grand médecin et minéralogiste de Joachimstahl, au XVIe siècle, auteur du célèbre "De Re Metallica", méritait mieux!

Pierres d'escaliers
     La CHRISTITE pose un problème délicat car, avec un nom en odeur de sainteté elle cache un goût douteux. C'est, en effet, un furieux mélange de thallium, de mercure, d'arsenic et de soufre: y a-t-il quelque chose de plus appétissant? Ne vous alarmez pas: elle est trop rare pour être l'opium du peuple; mais certains peuvent s'en faire une religion.
     La CONITE désigne tantôt du quartz, tantôt de la dolomite. Est-ce à cause de cette hésitation gigantesque qu'elle a hérité de ce nom? On la trouve, hélas! fréquemment mêlée à des espèces plus intéressantes dans le cerveau de quelques personnes.
     Bien que ce minéral soit aisé à trouver, sur tous les continents, en Ethiopie, au Cambodge, au Brésil, il y a de gros risques à se mettre en quête de MISERITE. Il faut vraiment avoir la résistance d'Ulysse ou les talismans d'Enée! Ayez avec vous une LUCKITE; ça porte chance! Et gardez votre miserite si vraiment vous souhaitez en rapporter.
     Reste la TRANQUILLITYITE que l'on trouve en dormant, sous son lit, certaines nuits de pleine lune.

     Voilà, chers amis minéralogistes, quelques indications qui vous seront, je n'en doute pas, fort utiles. Les ouvrages sur les gisements sont nombreux mais ils sont trompeurs. C'est pourquoi je m'en suis tenu à ce qui était clairement établi, rigoureusement exact, facilement accessible, afin que vous ne rentriez jamais bredouilles.

     Toutefois si vous n'avez pas beaucoup de flair ou de chance venez donc avec nous lors des courses de la SGAM: on trouve toujours quelque chose: rarement une interdiction, parfois la pluie, souvent des minéraux intéressants, toujours l'amitié. Et ensemble nous découvrons un peu mieux, à chaque sortie, notre planète bleue, vivante, généreuse mais tellement fragile et irremplaçable.

Note
Noms discrédités = Noms I.M.A.
Agricolite = Eulytite
Aphrochalcite  = Tyrolite
Aphrodite = Stevensite
Arizonite = Turquoise
Armenite (Armenite de Delamétherie!) = Azurite. Armenite (de Neumann) = Armenite!
Bergbutter ("beurre de montagne") = Halotrichite
Bergeier ("oeufs de montagne") = Pyrite
Bergfleisch ("viande de montagne") = Amphiboles
Bergleder ("cuir de montagne") = Palygorskite
Bergmehl ("farine de montagne") = Calcite
Bergmilch ("lait de montagne") = Calcite
Bergmond ("lune de montagne") = Calcite
Bolivianite = Stannoidite
Churchillite = Mendipite
Hetaïrite = Hetaerolite
Luckite = Melanterite
Mussolinite = Talc
Texasite = Zaratite
Venerite = Chlorite

Références
Michael Fleischer "Glossary of Minerai Species 1983"
Alex Kipfer "Mineralindex".

[Publications P. Perroud]

mlevy

[Athena] [Athena Mineral search]  [Ore Deposits]
Send comments on page to mail_pp_unige
Copyright © 1982, 1994, 2013 - ATHENA - Pierre Perroud. All Rights Reserved.