Athena s'apprêtant à écrire
Athena getting ready to write

A T H E N A

 

Jeu de citations

Adler
Alain
Almqvist
Américo
Amiel
Anaxagore
Anouilh
Apollinaire
Aragon
Aubry
Augustin (saint)
Bacon
Balandier
Balzac
Baudelaire
Beaumarchais
Bergson
Bernard
Bezruč
Bible
Boileau
Borchert
Bossuet
Bourdieu & Passeron
Boutros-Ghali
Bouvier
Breton
Bufalino
Bulgakov
Burns
Butor
Calaferte
Camus
Čapec
Cavanna
Céline
Cendrars
Chateaubriand
Cholokhov
Coluche
Coran
Corneille
Cyrano de Bergerac
Darwin
De Gaulle
De Pourtalès
Descartes
Diderot
Dostoievski
Einstein
Einstein & Infeld
Eliade
Eluard
Emmanuel
Épicure
Étiemble
Érasme
Flaubert
France
Freud
Friedel
Gary (Ajar)
Gide
Goblot
Goethe
Grisoni
Guercino
Heisenberg
Héraclite
Horace
Hugo
Ikonnikov
Ilf & Petrov
Jacquard
Jardin
Jarry
Jaspers
Jomini
Jung
Kant
Khayyam
Klee
Kuenlin
La Bruyère
La Fontaine
Lagneau
Lamartine
Lanson
La Tour du Pin
Lautréamont
Léautaud
Leibniz
Le Pen
Lichtenberg
Lucrèce
Malebranche
Malraux
Marcel
Marcuse
Marx
Maurois
Michaux
Mitterand
Molière
Montaigne
Montesquieu
More
Musil
Neruda
Nerval
Niemöller
Nietzsche
Ovide
Paracelse
Pascal
Peter & Hull
Piaget
Pie IX
Pierre (abbé)
Platon
Proust
Rabelais
Racine
Ramuz
Rimbaud
Robbe-Grillet
Ronsard
Roud
Rousseau
Routhier
Ruiz Zafón
Saadi
Saint-Denys Garneau
Saint-Exupéry
Salluste
Sarkozy
Sartre
Schiller
Sénèque
Shakespeare
Spinoza
Steinbeck
Stendhal
Teilhard de Chardin
Tolstoï
Tournier
Troyat
Valéry
Vallès
Vercors
Verlaine
Vian
Villon
Voltaire
Waltari
Wilde
Yourcenar
Ziegler
Zinoviev
Zobrist
Zola

 

LA FONTAINE, Jean de (1621 - 1695)

   "L'apparence en est puérile, je le confesse; mais ces puérilités servent d'enveloppe à des vérités importantes."
   La Fontaine, Fables, A Monseigneur le Dauphin, p. 35, éd. Livre de Poche.

   "(...) parmi les plus fous
Notre espèce excella; car tout ce que nous sommes,
Lynx envers nos pareils, et Taupes envers nous,
Nous nous pardonnons tout, et rien aux autres hommes:
On se voit d'un autre oeil qu'on ne voit son prochain.
Le Fabricateur souverain
Nous créa Besaciers tous de même manière,
Tant ceux du temps passé que du temps d'aujourd'hui:
Il fit pour nos défauts la poche de derrière,
Et celle de devant pour les défauts d'autrui."
   La Fontaine, Fables, I, 7, La Besace

   "La raison du plus fort est toujours la meilleure."
   La Fontaine, Fables, I, 10, Le Loup et l'Agneau.

   "Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette.
Pour tirer d'eux ce qu'on leur prête,
Il faut que l'on en vienne aux coups;
Il faut plaider, il faut combattre.
Laissez-leur prendre un pied chez vous,
Ils en auront bientôt pris quatre."
   La Fontaine, Fables, II, 7, La Lice et sa Compagne

   "On a souvent besoin d'un plus petit que soi."
   La Fontaine, Fables, II, 11 Le Lion et le Rat

   "Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage."
   La Fontaine, Fables, II, 11 Le Lion et le Rat

   "Il était expérimenté,
Et savait que la méfiance
Est mère de la sûreté."
   La Fontaine, Fables, III, 18, Le Chat et un vieux Rat

   "Amour, Amour, quand tu nous tiens
On peut bien dire: Adieu prudence."
   La Fontaine, Fables, IV, 1, Le Lion amoureux

   "Petits princes, videz vos débats entre vous:
De recourir aux rois vous seriez de grands fous.
Il ne les faut jamais engager dans vos guerres,
Ni les faire entrer sur vos terres."
   La Fontaine, Fables, IV, 4, Le Jardinier et son Seigneur.

   "Il n'est, pour voir, que l'oeil du Maître."
   La Fontaine, Fables, IV, 21, L'Oeil du Maître.

   "Ne nous associons qu'avecque nos égaux."
   La Fontaine, Fables, V, 2, Le Pot de terre et le Pot de fer

   "D'un Magistrat ignorant
C'est la Robe qu'on salue."
   La Fontaine, Fables, V, 14, L'Ane portant des reliques

   "- Il m'a dit qu'il ne faut jamais.
Vendre la peau de l'Ours qu'on ne l'ait mis par terre."
   La Fontaine, Fables, V, 20, L'Ours et les deux Compagnons.

   "Les fables ne sont pas ce qu'elles semblent être.
Le plus simple animal nous y tient lieu de maître.
Une morale nous apporte l'ennui;
Le conte fait passer le précepte avec lui."
   La Fontaine, Fables, VI, 1, Le Pâtre et le Lion.

   "Garde-toi, tant que tu vivras,
De juger des gens sur la mine."
   La Fontaine, Fables, VI, 5, Le Cochet, le Chat, et le Souriceau.

   "Aide-toi, le Ciel t'aidera."
   La Fontaine, Fables, VI, 18, Le Chartier embourbé

   "Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."
   La Fontaine, Fables, VII, 1, Les Animaux malades de la Peste

   "Ne soyons pas si difficiles:
Les plus accommodants ce sont les plus habiles:
On hasarde de perdre en voulant trop gagner.
Gardez-vous de rien dédaigner;
Surtout quand vous avez à peu près votre compte."
   La Fontaine, Fables, VII, 4, Le Héron, la Fille

"Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami;
Mieux vaudrait un sage ennemi."
La Fontaine, Fables, VIII, 10, L'Ours et l'Amateur des Jardins

   "Qu'un ami véritable est une douce chose!"
   La Fontaine, Fables, VIII, 11, Les Deux Amis.

   "Se croire un personnage est fort commun en France.
On y fait l'homme d'importance,
Et l'on n'est souvent qu'un bourgeois:
C'est proprement le mal François."
   La Fontaine, Fables, VIII, 15, Le Rat et l'Eléphant

   "On rencontre sa destinée
Souvent par des chemins qu'on prend pour l'éviter."
   La Fontaine, Fables, VIII, 16, L'Horoscope

   "Ai-je passé le temps d'aimer?"
   La Fontaine, Fables, IX, 2, Les deux Pigeons

   "Chacun tourne en réalités,
Autant qu'il peut, ses propres songes:
L'homme est de glace aux vérités;
Il est de feu pour les mensonges."
   La Fontaine, Fables, IX, 6, Le Statuaire et la Statue de Jupiter

   "Il en faut revenir toujours à son destin,
C'est-à-dire, à la loi par le Ciel établie.
Parlez au diable, employez la magie,
Vous ne détournerez nul être de sa fin."
   La Fontaine, Fables, IX, 7, La Souris métamorphosée en fille

   "On en use ainsi chez les grands.
La raison les offense; ils se mettent en tête
Que tout est né pour eux, quadrupèdes, et gens,
Et serpents.
Si quelqu'un desserre les dents,
C'est un sot. - J'en conviens. Mais que faut-il donc faire?
- Parler de loin, ou bien se taire."
   La Fontaine, Fables, X, 1, L'Homme et la Couleuvre

   "Toi donc, qui que tu sois, ô père de famille
(Et je ne t'ai jamais envié cet honneur),
T'attendre aux yeux d'autrui quand tu dors, c'est erreur.
Couche-toi le dernier, et vois fermer ta porte.
Que si quelque affaire t'importe,
Ne la fais point par procureur."
   La Fontaine, Fables, XI, 3, Le Fermier, le Chien, et le Renard

   "Ni l'or ni la grandeur ne nous rendent heureux."
   La Fontaine, Fables, XII, 25. Philémon et Baucis

   "[Les Fables] embrassent toutes sortes d'événements et de caractères. Ces mensonges sont proprement une manière d'histoire où on ne flatte personne. Ce ne sont pas choses de peu d'importance que ces sujets. Les animaux sont les précepteurs des hommes dans mon ouvrage."
   La Fontaine, Fables, XII, A Monseigneur le Duc de Bourgogne, p. 345, éd. Livre de Poche.