Arch. Sc. Genève Vol. 36 Fasc. 2 pp. 345-347 1983

PRÉSENCE DE PERETAITE,CaSb4O4(OH)2(SO4)2.2H20,
DANS LA MINE DE CETINE (TOSCANE, ITALIE)

PAR

Halil SARP1, Pierre PERROUD2 et Jacques DEFERNE1

INTRODUCTION

La peretaite a été découverte par N. CIPRIANI et S. MENCHETTI (1980) à Pereta (Toscane, Italie) dans une mine d'antimoine où elle était associée à la klebelsbergite, la stibine, la valentinite, la kermesite, le quartz, la calcite, la pyrite, le soufre et le gypse.
Selon les auteurs le minéral s'est formé par l'action de l'acide sulfurique sur la stibine, la source du calcium provenant des calcaires environnants.
Nous avons mis en évidence la présence de peretaite dans un échantillon provenant de la mine de Cetine près de Rosia (Siena, Toscane, Italie). La peretaite est associée à la klebelsbergite, au gypse et au soufre.

PROPRIÉTÉS OPTIQUES ET PHYSIQUES

Sur notre échantillon la peretaite se présente en un petit assemblage de cristaux rouges. Cette couleur permet de les identifier facilement. Toutefois, examinés au microscope, on s'aperçoit que ces cristaux sont incolores mais criblés, en surface, de minuscules inclusions rouges, probablement des oxydes d'antimoine.
On observe deux habitus (fig. 1). Tous deux montrent un aplatissement selon a. Les plaquettes atteignent au maximum 0,3 mm de long et 0,1 mm d'épaisseur. Les faces {100} sont bien développées. Sur la première forme, il existe aussi de toutes petites faces {hkl}. Le clivage {100} est parfait. On observe encore des macles lamellaires dont le plan de macle est (100). La densité mesurée dans une solution de Clerici est de 4,0 gr/cm3.

Peretaite, fig. 1, Le Cetine
Fig. 1. - Formes observées au microscope de la peretaite de Cetine.

Les cristaux sont biaxes. Le signe optique ne peut être sûrement déterminé car l'angle 2V est extrêmement proche de 90°. Les indices de réfraction n'ont pas pu être mesurés car les liqueurs attaquent les cristaux. Néanmoins tous les indices sont supérieurs à 1,800. L'orientation optique est la suivante:
a /\ γ =4°, b = β, c /\ α = 10°. Le plan des axes optiques est parallèle à (010).

COMPOSITION CHIMIQUE

Une analyse qualitative effectuée avec le microanalyseur à dispersion d'énergie P.G.T. a révélé la présence des éléments Ca, Sb et S. Nous n'avons pas effectué d'analyse quantitative car les caractères radiocristallographiques et optiques du minéral étudié sont tout à fait identiques à ceux de la peretaite de Pereta. A titre indicatif nous reproduisons ci-dessous l'analyse donnée par CIPRIANI et al. (1980):

Sb2O3 69,09
CaO 6,44
S03 17,62
H2O 6,0  
Total 99,15

DONNÉES RADIOCRISTALLOGRAPHIQUES

Le diagramme de poudre a été obtenu à l'aide d'une caméra Guinier-Hägg et l'étude de monocristal a été effectuée sur des clichés de précession. L'étude des strates hk0, h0l, 0kl ainsi que l'examen de strates supérieures indiquent des lois d'extinction qui satisfont aux groupes d'espace C2/c et Cc. Les paramètres obtenus sont a = 24,638, b = 5,607, c = 10,180 Å; β = 96°. Le tableau1 donne l'indexation du diagramme de poudre les intensités visuelles qui ont été pondérées par les diagrammes de monocristal.

Tableau 1 : diagramme de poudre de la peretaite de Cetine (Toscane, Italie).

hkl dcalc.   dobs. Ivis.
200 12.252   12.23 100
400 6.126   6.11 15
110 5.466   5.462 30
11-1 4.857   4.850 5
111 4.763   4.761 5
402 4.119 }    
311 4.114 4.105 <5
600 4.084    
510 3.690 }    
    3.678 <5
112 3.672    
51-1 3.558   3.553 <5
31-2 3.519   3.518 30
511 3.382   3.364 <5
60-2 3.354 }    
    3.350 5
20-3 3.344    
312 3.317   3.329 30
51-2 3.100   3.101 60
800 3.079   3.071 70
602 3.029 }    
    3.030 <5
80-1 3.021    
710 2.969   2.968 <5
512 2.876   2.872 60
31-3 2.806 }    
    2.802 50
020 2.804    
220 2.733   2.730 25
021 2.702   2.703 <5
71-2 2.667   2.662 5
20-4 2.532 }    
    2.532 50
004 2.531    
603 2.477 }    
712 2.468 2.463 <5
022 2.453    
10.00 2.450 }    
    2.442 30
421 2.447    
42-2 2.318 }    
11-4 2.317 2.316 <5
620 2.311    
62-1 2.283 }    
    2.287 <5
31-4 2.278    
42-3 2.078 }    
    2.071 15
820 2.068    
80-4 2.060 }    
    2.059 5
604 2.057    
22-4 1.879 }    
  1.876 30    
024    
plus une quinzaine de raies de faible intensité.

CONCLUSION

Les caractères optiques, chimiques et radiocristallographiques du minéral de la mine de Cetine que nous avons étudié montrent qu'il s'agit de la peraite. Ils sont totalement identiques à ceux décrits par CIPRIANI et al. (1980) pour la peretaite de Pereta.

BIBLIOGRAPHIE

CIPRIANI, Nicola and Silvio MENCHETTI (1980). Peretaite, CaSb4O4(OH)2(SO4)2.2H20, a new mineral from Pereta, Tuscany, Italy. American Miner., 65, 936-939

1. Département de minéralogie du Muséum d'Histoire naturelle de Genève, 1, route de Malagnou CH-1211 Genève 6.
2. Société genevoise de Minéralogie, B.P. 90, CH-1219 Le Lignon/Genève.

[Publications P. Perroud]

mlevy

[Athena]  [Athena Mineral search]  [Ore Deposits]
Send comments on page to mail_pp_unige
Copyright © 1982, 1994, 2016 - ATHENA - Pierre Perroud. All Rights Reserved.