Bulletin d'information SGAM 3 (1984), p. 8

UN INTÉRESSANT ÉCHANTILLON DE TYNAGH MINE

Pierre Perroud

     A son retour d'Irlande, Antoine de Haller - junior SGAM -, m'a remis plusieurs échantillons de la célèbre Tynagh Mine (Galway) afin de déterminer les minéraux qui s'y trouvaient.
     J'ai tout d'abord vérifié les espèces suivantes:

     Anglesite
PbSO4
Orthorhombique
En gros cristaux trapus, incolores, transparents.

     Cerussite
PbCO3
Orthorhombique
En cristaux prismatiques centimétriques à section presque carrée, de couleur jaunâtre légèrement brunâtre et à l'éclat gras. Elle se présente aussi en jolis cristaux prismatiques, fins, à terminaison pointue et nettement fluorescents en jaune. Tennantite: Massive, grise à l'éclat métallique.

     Un article de la revue "Lapis" de février 1982 nous avait conduits à classer provisoirement, un échantillon avec les conichalcites: "Konichalcit ist selten als geibliche bis apfelgrüne Kruste auf Baryt, zum Teil auch in sphârolitischer Ausbildung zu finden (...) für. die Bestimmung des Konichalcits möchten wir uns bei der Lapisredaktion herzlich bedanken" (R.u.S. Krauzpaul).
     A vue d'oeil cette description correspondait exactement au spécimen que j'avais sous les yeux: un encroûtement jaunâtre à vert pomme sur des cristaux de barytine. Mais lorsqu'on tient à avoir une collection précise la ressemblance, les informations livresques, le "à vue d'oeil" ne sont pas une garantie suffisante. Dès que j'ai eu le temps de procéder à des vérifications les surprises ont été agréables car l'échantillon contenait, entre autres, les espèces suivantes:

     Bayldonite
PbCu3(AsO4)2(OH)2
Monoclinique
Encroûtements en globules verts, vert-jaunâtre, vert pomme. Elle recouvre des cristaux tabulaires de barytine. Analysé aux rayons X (camera Guinier-Hägg) et vérifications de la composition chimique par analyse à dispersion d'énergie.

     Tsumcorite
Pb(Zn,Fe3+)2(AsO4)2(H2O,OH)2
Monoclinique
Encroûtements jaunes, agrégats désordonnés sur des cristaux tabulaires de barytine. Les diagrammes Guinier-Hägg et Gandolfi correspondent bien à ceux de la tsumcorite. Mais les analyses chimiques à dispersion d'énergie ne révèlent que très peu de Zn...(Note 1)

     Beudantite
PbFe3[(As,S)O)4]2(OH,H2O)6
Rhomboédrique
En cristaux fusiformes, d'éclat gras, du même jaune que celui de la tsumcorite avec laquelle je l'avais d'abord confondue. Mais les cristaux sont nets et hérissés de proéminences triangulaires (en réalité ce sont des faces de rhomboèdres comme le révèlent bien les photos prises au microscope électronique à balayage). On la trouve aussi en petits cristaux jaune-vert, prismatiques, luisants sur un fond rouille (limonite ?).

     Olivenite
Cu+22AsO4(OH)
Monoclinique
En très belles touffes, en aigrettes de très fins cristaux aciculaires blancs. Elle présente l'aspect de ce que les Français appellent souvent leucochalcite.

     Sur cet échantillon, il y a encore de la tennantite, de la barytine, de l'azurite et d'autres minéraux beaucoup plus intéressants dont je vous parlerai lorsque les analyses seront terminées.

     Mes remerciements au Dr. Halil Sarp pour les analyses sur camera Gandolfi et au Dr. Jean Wuest pour les photos M.E.B. et les analyses chimiques qualitatives au système P.G.I à dispersion d'énergie. Et bravo à Antoine pour sa perspicacité!

Note 1. Des analyses ultérieures (A. de Haller et H. Sarp) ont confirmé la présence de ce minéral

[Publications P. Perroud]

mlevy

[Athena] [Athena Mineral search]  [Ore Deposits]
Send comments on page to mail_pp_unige
Copyright © 1982, 1994, 2013 - ATHENA - Pierre Perroud. All Rights Reserved.